lien fb

  • Tom à l'école

Quelque chose en plus

 

Un documentaire de long métrage de 90 minutes écrit et réalisé par Sophie ROBERT

Produit par OCEAN INVISIBLE PRODUCTIONS, en partenariat avec la FONDATION AUTISME et la MATMUT

Film en post production

En mars 2012, la Haute Autorité de Santé a émit un rapport invalidant la psychanalyse du traitement de l'autisme pour plébisciter les fameuses « méthodes éducatives et comportementales » qui sont appliquées partout ailleurs en Europe, aux Etats-Unis et si peu en France.

Le Ministère de la Cohésion Sociale a décrété leur application obligatoire dans le cadre du 3ème Plan autisme, mais en réalité très peu de gens en France savent précisément de quoi il s'agit.

C'est l'objectif de QUELQUE CHOSE EN PLUS : témoigner en images de ce qu'il se passe concrètement dans deux centres médicaux sociaux : l'IME de Chambourcy et l'IME ECLAIR de Bussy Saint Georges, qui accueillent des enfants autistes sévères.

En quoi consiste concrètement cette prise en charge et pour quel résultat ?

Comment un enfant autiste non verbal peut-il apprendre à communiquer à travers le jeu et le plaisir de la relation ?

Il s'agit de restituer l'intelligence émotionnelle qui règne dans ces équipes et l'ambiance extraordinaire qui uni les duos éducateurs-enfants.

Ces professionnels enthousiastes et inspirés ont QUELQUE CHOSE EN PLUS et cela se voit.

 

--> Source : Océan invisible <---

Les auxiliaires de vie scolaire pérennisés auprès des écoliers handicapés

 

Jean-Marc Ayrault a annoncé, jeudi 22 août , à Matignon la titularisation progressive de 28 000 auxiliaires de vie scolaire (AVS) qui assistent les élèves handicapés – revendication de longue date des associations de parents et des syndicats d'enseignants –, une reconnaissance officielle du métier et une "formation renforcée". Actuellement, les AVS ne peuvent pas être employés plus de six ans, privant au bout de ce délai des enfants du soutien de gens qui les connaissent bien. Le premier ministre a détaillé, jeudi, les mesures à venir :

"Les accompagnants de ces enfants aujourd'hui sont dans une situation de précarité. J'ai donc annoncé la mise en place d'un statut spécifique pour eux dans l'éducation nationale avec une formation adaptée et qui se mettra en œuvre dès la rentrée prochaine. Dès la rentrée 2014, les 28 000 assistants d'éducation qui occupent cette fonction d'auxiliaire de vie scolaire verront progressivement leur emploi transformé en contrat à durée indéterminée."

Lire la suite : Les auxiliaires de vie scolaire pérennisés auprès des écoliers handicapés

Lectures : L'intervention précoce en autisme, le modèle de Denver

Evaluation et prise en charge

par Sally J. Rogers, Géraldine Dawson

 

 

Cet ouvrage détaille à l'intention du praticien les modalités du test de Denver, premier outil d'évaluation concernant le très jeune enfant autiste. Fondé sur les acquis les plus récents de la psychologie du développement, cet outil permet d'installer et d'organiser des ateliers éducatifs centrés sur les apprentissages, la communication et l'habilité sociale et cognitive

Lire la suite : Lectures : L'intervention précoce en autisme, le modèle de Denver

Des bénévoles pour aider Tom, autiste.

En France, les parents d'enfants autistes doivent faire appel à leur des bénévoles ( ou régler eux même la facture) pour faire avancer leurs enfants.

Quelle que soit la méthode choisie, la plus adaptée à l'enfant, ils devraient pouvoir en bénéficier gratuitement.

Mais ce n'est pas le cas. Les institutions ne proposent pas ces méthodes. Où est le libre choix du patient ? Que font les services publics ?

 

Tom, 5 ans, enfant autiste qui réside à Aibre, dans le Doubs, est stimulé chaque jour par des bénévoles avec la méthode des 3i, pour « intensif, individuel et interactif ». Le petit garçon progresse, mais ses parents continuent d’étoffer leur équipe.

Lire la suite : Des bénévoles pour aider Tom, autiste.

Asf 85 en formation

Lundi 8 et mardi 9 juillet Autistes sans frontières 85 participait à deux  journées organisées par l'association Autisme Trégor Goëlo (ATG) qui recevait Lydie Laurent pour animer une formation de soutien scolaire pour les enfants souffrant d'autisme.

 

Lundi et mardi, l'association Autisme Trégor Goëlo a reçu Lydie Laurent. Venue tout droit de Rhône-Alpes, elle a donné des outils aux parents et aux professionnels en matière de soutien scolaire des enfants, atteints d'autisme. En France, près d'un enfant sur 150 souffre de cette maladie. Selon Gwénaëlle Lair, présidente de l'association, les parents et, plus particulièrement les professionnels, manquent cruellement de formation. « Ces enfants sont formidables, mais chaque action est menée différemment avec eux. Il faut utiliser une méthodologie bien distincte », déclare-t-elle. Lydie Laurent a eu deux jours pour enseigner à une trentaine de personnes. Cette formation, majoritairement financée par le Fondation Orange, avait pour but de favoriser l'insertion des enfants dans le milieu ordinaire.

Lire la suite : Asf 85 en formation