lien fb

Méthodes : teacch, aba, pecs ...

 

Le PECS :

C'est un système de communication par échange d’images (pictogrammes) qui permet de suppléer ou d’augmenter la communication des enfants.


En utilisant le P.E.C.S., les enfants apprennent à venir chercher leur interlocuteur pour lui remettre l’image de l’objet ou de l’activité qu’ils désirent, en échange de cet objet ou activité.
PECS enseigne tout d’abord à l’élève à échanger une image contre un objet désiré.

Le système apprend ensuite la distinction des symboles puis enseigne à les organiser ensemble dans des phrases simples. Dans les phrases les plus avancées, les individus seront éduqués à commenter et à répondre aux questions directes.

Plusieurs enfants en phase pré-scolaire utilisant le PECS commencent aussi à développer la parole.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nathan autiste 3 ans chante grâce à une prise en charge adaptée méthode PECS par Autisme Paca. Stimuler la communication avec des outils permettant une communication alternative, la stimulation déclenche souvent la parole, à l'inverse une prise en charge non adaptée, l'attente de l'émergence du désir de communiquer......
Voici la vidéo :

 

 

 

 

 

Le packing :

Dans certaines structures médico-sociales françaises, l'approche psychanalytique du traitement de l'autisme passe par des méthodes controversées, interdites dans de nombreux pays depuis plusieurs années.

Plus particulièrement, la méthode dite du « Packing » consiste à envelopper nues les personnes autistes (et notamment les enfants) dans des draps humides et froids, comme une momie, pendant 45 minutes. L'objectif étant de créer un « choc » chez les patients.
Dénoncée de plus en plus fortement par les associations de parents et de nombreux professionnels de la santé, le Packing continue d'être pratiqué chaque jour en France, alors même que son efficacité n'a jamais pu être démontrée scientifiquement.

 

Vaincre l'autisme souhaite donc à travers ce film dénoncer la pratique du Packing en sensibilisant le grand public et en appelant explicitement à son interdiction.

 

Sur le sujet il faut aussi lire l'excellent article du professeur Bernadette Rogé.

 

La HAS dans son rapport de mars 2012 se déclare "formellement opposée à l'utilisation de cette pratique (...) en l'absence de données relatives à son efficacité ou à sa sécurité" et en dehors d'un protocole de recherche encadré. Des travaux sont actuellement en cours, sous la direction du professeur Pierre Delion, chef du service de pédopsychiatrie au CHRU de Lille.

 

 

L'ABA:

Pour comprendre, rien de mieux que des vidéos :

 

 

 

-->  Visionnez aussi les ateliers aba de la futuroschool de Paris  <--